COMMUNAUTAIRE

La fameuse Culture du viol!

 

Châteauguay, 21 octobre 2016 - Tout a commencé avec #AgressionNonDénoncée en 2014. Puis, il y a eu le cas de Jian Gomeshi, qui a montré l’inefficacité de notre système de justice à traiter les situations d’agressions sexuelles. Il y a eu les femmes autochtones de Val -d’Or, qui ont dénoncé les agressions des policiers, puis ces derniers qui poursuivent actuellement la journaliste qui a révélé ces crimes dans un reportage bouleversant. Il y a eu le harcèlement sexuel de Marcel Aubut. Il y a eu la GRC et les Forces armées canadiennes. Il y a eu les initiations universitaires dénoncées pour leurs activités dégradantes, sur le plan sexuel, envers les femmes. Il y a eu la série d’agressions commises dans les résidences de l’Université Laval. Et il y a cette femme qui a dévoilé ouvertement, mercredi soir dernier, l’agression sexuelle que lui a fait subir un député libéral. Il y a, depuis des lunes, l’inceste, le harcèlement sexuel, l’exploitation sexuelle, les attouchements sexuels, etc.

 

Dernièrement, les médias sont bondés de discours et de contre-discours sur la culture du viol, cette bête qui fait peur, littéralement. Certain(e)s nous blâment de trop en mettre, d’exagérer, et pensent que la culture du viol, ça n’existe pas, ou du moins, faudrait pas virer folles avec ça et la voir partout, dans tout! Recommençons par la base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La culture du viol est en effet un ensemble d’attitudes, de pratiques, de croyances qui tolèrent, excusent, voire approuvent le viol et la violence sexuelle. Cette culture est largement alimentée par la pornographie, en l’absence de cours de sexualité à l’école et en l’absence donc de modèles positifs de relations saines, celle-ci se trouvant malheureusement trop souvent le seul exemple qui inspire les jeunes dans leur sexualité.

 

La culture du viol, c’est banaliser la violence sexuelle, comme si c’était quelque chose d’anodin, de pas si grave, de drôle à la limite… de jeu à mettre dans un rite d’initiation, pourquoi pas?

C’est de minimiser, de déresponsabiliser l’agression… de prendre en pitié celui qui l’a commise parce que ça a brisé sa vie… en oubliant que lui-même a brisé la vie de sa/ses victimes.

Ce sont nos jeunes qui se traitent de salopes et de bitchs entre amies de filles… parce qu’elles s’aiment… et comme si c’était normal!

 

La culture du viol, c’est de penser et répandre ce mythe selon lequel « il a été blanchi de toutes accusations », en ignorant le fait que s’il est reconnu non coupable, c’est par manque de preuves, pas parce que l’acte n’est jamais arrivé. C’est de penser qu’elle l’a cherché parce qu’elle était habillée sexy… en oubliant que le viol, c’est une forme de violence, et que ce n’est pas parce qu’on s’habille sexy qu’on donne le droit aux autres d’être violents à notre endroit. Ce sont les images hypersexualisées dans les médias, films, vidéos qui servent d’exemples à nos jeunes, qui sont présentées comme la norme selon laquelle les femmes sont toujours disponibles pour répondre aux désirs des hommes et selon laquelle ceux-ci sont encouragés à imposer des gestes, paroles, actes dénigrants voire violents envers les femmes. C’est de valoriser la violence par l’humour sous prétexte que c’est juste de l’humour, c’est ça la liberté d’expression… en oubliant qu’en riant de ça, on minimise l’impact sur les victimes, la gravité de la problématique qui, on le voit, est très préoccupante !

 

La culture du viol, c’est notre gouvernement libéral qui nous promet une nouvelle politique en matière d’agressions sexuelles et d’exploitation sexuelle depuis 2014… politique qui ne vient toujours pas !!! #tanneesdattendre

C’est tannant de se faire dire qu’on exagère, quand on voit tous les jours, dans notre travail, l’impact de la culture du viol. Ce discours contribue d’ailleurs lui-même à la culture du viol : Revenez-en là… faut pas exagérer! Pourquoi pas à la place… vous avez raison, c’est jamais drôle, c’est pas normal, acceptable, souhaitable la violence sexuelle.

 

Les agressions sexuelles sont de plus en plus médiatisées. En attendant une stratégie de notre gouvernement, c’est toujours une responsabilité collective de dénoncer et d’arrêter de banaliser la culture du viol.

 

Jade Mathieu

Intervenante sociale

Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Châteauguay

450 699-8258, poste 207

Site Web : www.calacs-chateauguay.ca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AVIS PUBLIC

LE LIEN ROUSSILLON OFFRE AUX MUNICIPALITÉS DU ROUSSILLON LA PUBLICATION GRATUITE DES AVIS PUBLICS.

 

CETTE OFFRE EST VALIDE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE. CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D'INFORMATION

PARUTIONS RÉCENTES

OCTOBRE 2017

 

#MOIAUSSI, nous exigeons une stratégie globale des gouvernements

 

#moiaussi, Salvail et Rozon

 

édition du Renouv’Elle

 

SEPTEMBRE 2017

 

Le Cocktail des présidents prendra des airs de panel !

 

La chasse au temps des caribous

Activité spéciale dans le cadre des Journées de la culture

 

Yoga des générations…pour petits et grands!

 

36e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes

 

AOÛT 2017

 

Le 2e Omnium de golf Robert Thibert bat un autre record!

 

Inscription à des classes bilingues de Tai Chi Taoïste MC à Châteauguay

 

JUILLET 2017

 

Vous avez un jardin? Vous avez trop de légumes et ne savez plus quoi en faire?

 

Avez-vous planifié votre recrutement pour la rentrée?

 

Retour en force de l’Omnium de golf Robert Thibert !

 

Le grand départ pour le Groenland approche !

 

Re-Nou-Vie élargit sa mission

 

JUIN 2017

 

Fermeture de la friperie de la Corne d’abondance de Candiac pour la période estivale

 

Un quillothon qui rapporte gros!

 

Camp d'été 2017 Renouvie

 

MAI 2017

 

Le jardin collectif Le Garde-manger de Châteauguay ouvert au grand public

 

Offre d’emploi été étudiant 2017!

 

Les travaux du jardin collectif de Renouvie sont commencés!

 

65 670 $ pour la 2e édition de l’événement À table!

 

Jeudi 4 mai dernier, lors du premier Cercle d'action de la région

 

AVRIL 2017

 

Les étapes de la rupture

 

La Corne d’abondance de Candiac :

Hommage à nos bénévoles

 

Journal de l’équipe du Centre d’action bénévole du grand Châteauguay

 

Nouvelles heures d’ouverture de la friperie de la Corne d’abondance

 

L’événement À table revient en force pour une 2e édition !

 

MARS 2017

 

Succès sur toute la ligne pour le Freak Show !

 

Bouquinerie et  bazar des Anciens Presbytères de Saint-Constant

 

Sommaire des rencontres Midas

 

Inscriptions à des classes bilingues de Tai Chi Taoïste MC à Châteauguay

 

Corne d’abondance de Candiac : vente à la friperie le 1er avril

 

Le projet MIDAS-S se poursuit!

 

Don d’un ordinateur à l’Association québécoise de la dysphasie

 

Vous avez des meubles à donner?

 

FÉVRIER 2017

 

Convocation à l'assemblée générale annuelle de la Corne d’abondance de Candiac

 

Le party de l’année | Freak Show

 

Collecte de sang de la Corne d’abondance de Candiac

 

Corne d’abondance de Candiac : nouvelles heures d’ouverture pour la friperie

 

JANVIER 2017

 

Lancement de la programmation hiver - printemps Renouvie

 

La Corne d’abondance de Candiac remercie le député Jean-Claude Poissant

 

DÉCEMBRE 2016

 

Réouverture de la friperie et du comptoir alimentaire de la Corne d’abondance de Candiac

 

La Corne d’abondance de Candiac : guignolée 2016

 

NOVEMBRE 2016

 

La Corne d’abondance de Candiac : fermeture du comptoir alimentaire et de la friperie pour la période des fêtes

 

La guignolée de Candiac le dimanche 4 décembre

 

La friperie de la Corne d’abondance de Candiac : fermée le 6 décembre

 

Merci de l’Association québécoise

de la dysphasie,  Région Montérégie!

 

Un peu plus de 34 000 $ pour la nature!

 

Octobre 2016

 

Paniers de Noël pour les résidents de Candiac

 

Posez vos questions!

 

Vente à la friperie le 12 novembre

 

Bouquinerie et bazar des Anciens Presbytères de Saint-Constant

 

Madame Danielle Wolfe     1959-2016

 

La fameuse Culture du viol!

 

Le Bazar annuel de Candiac, un rendez-vous à ne pas manquer

 

Paniers de Noël pour les résidents de Candiac

 

Projet Tirelire de l’Association québécoise de la dysphasie, Région Montérégie

 

Première édition réussie du Salon 50 ans +

 

Le Centre d’action bénévole du grand Châteauguay planifie des activités pour vous

 

Nouvelle formation : « Préparer ma formation » du Centre d’action bénévole du grand Châteauguay

 

Septembre 2016

 

31e bazar annuel de Candiac

 

Au coeur de la communauté

 

Sauvetage grâce au programme PAIR et aux partenaires du Centre d’action bénévole du grand Châteauguay

 

Imaginons ensemble, le Parc du Tricentenaire dans le Vieux Saint-Constant en 2025!

 

Journée internationale de l’alphabétisation le 8 septembre

 

Activités à venir S. AU S.

 

Le Centre d’action bénévole du grand Châteauguay planifie des activités pour vous

 

Classes bilingues de Tai Chi Taoïste MC à Châteauguay en septembre

 

Vous avez un jardin?

Vous avez trop de légumes et ne savez plus quoi en faire?